<< Ampoules à LED test 3: Achats en grande surface | Page d'accueil | HADOPI: Préparez-vous aux faux résultats >>

L'apologie de la tricherie

J'ai pas mal hésité sur le titre de cette entrée. "Une honte absolue". "Comment le football est définitivement décridibilisé".

Bref, je crois que l'apologie de la tricherie est encore le titre le mieux. C'est affligeant.

En cause, le match Ghana - Urugay. Petit rappel: A la 120° minute, un Ghanéen fait une tête dans la surface et un défenseur Uruguayen (Suarez) - positionné sur la ligne de but - le repousse avec les mains. Action de l'arbitre: Carton rouge pour Suarez, et pénalty. Le Ghanéen (Gyan) rate son penalty (visiblement, ils ne sont pas très fort aux tirs aux buts). Au final, après la session de tirs aux buts, c'est l'Urugay qui l'emporte.

Et là, on n'est même plus dans le délire de la main d'Henry aux qualifications. Le problème avec Henry, c'est qu'on a montré que les arbitres étaient faillibles. Mais on le savait déjà. On instaure donc la tricherie, puisque si l'arbitre ne la voit pas, ça passe. Et on a de bonnes chances que l'arbitre ne la voit pas, dans le feu de l'action. L'un dans l'autre, c'est un peu - malheureusement - une leçon de vie. C'est vrai que l'arbitrage à la vidéo ne changerait pas tout, mais il réduirait drastiquement les erreurs monstrueuses de ce genre.

Là c'est plus pareil. Le joueur Uruguayen s'est fait prendre! Il a eu un carton rouge! Et sans lui et son action "frauduleuse", son équipe aurait perdu! En résumé: Il a fait une faute qui a donné la victoire à son équipe.

L'apologie de la tricherie. Si vous ne vous faites pas prendre, c'est tout bon. Si vous vous faites prendre, vous avez tout bon aussi.

Ça donne juste envie de ne plus regarder le foot.

Et 20 minutes de crier "Après une fin de match d'anthologie". Alors là, on touche le fond. On a l'impression d'avoir assisté à un truc fantastique...

Balises : ,
Catégories : Société, Culture