<< Les grévistes, les cons et les autres | Page d'accueil | Loppsi 2, c'est reparti pour un tour >>

L'étrange histoire de Benjamin Button

C'est un film sorti en 2008 dont la bande annonce m'avait intrigué à l'époque. Un bon potentiel pour un ramassis d’ânerie, mais je me sentais curieux. Je me suis donc jeté à l'eau la semaine dernière.

C'est un film écrit par Eric Roth et Robin Swicord, deux personnes qui ne me disaient rien. David Fincher pour sa part a déjà un bon tableau à son actif avec Seven, Fight Club, The Game et autres films que j'ai apprécié.

Le film décrit donc l'histoire de Benjamin Button, qui naît vieux et qui rajeunit avec le temps, tout le contraire des autres (Je ne dévoile rien, la bande annonce est claire sur ce sujet.) Mis à part ce "détail", le monde dans lequel ils vivent est le nôtre. L'histoire se passe à la Nouvelle Orléans et Benjamin naît à la fin de la première guerre mondiale.

Cet être pour le moins étrange est d'abord dérangeant. Il a en plus la particularité d'être élevé dans une maison de retraite. Du coup, il se fond dans la masse et passe inaperçu puisqu'à 7 ans il a l'aspect d'un vieillard de 85 ans.

Bien entendu, il a du mal à jouer avec les enfants de son âge et cela le met à part.

Et au fur et à mesure que l'histoire avance, notre personnage va découvrir la vie d'une façon un peu anachronique et décalée. Découvrir l'amour, le travail, l'amitié... en un mot la vie.

Et tout ce temps on se demande comment cela va se terminer. Difficile d'imaginer une fin digne de ce nom au vu de "l'intrigue" principale...

Essai transformé. La fin est magnifique et tragique à la fois. Elle m'a vraiment touché. Je n'en dis pas plus ici, pour ne pas dévoiler l'intrigue.

En résumé: Un film touchant, tranquille, sans embûches. Une tranche de vie en somme de 2h40. Quelques moments un peu lents mais globalement on se tient réveillé jusqu'au bout et on n'est pas déçu.

Catégories : Critique, Culture