<< Drones et centrales nucléaires: que fait l'état? | Page d'accueil | Hausse record des impôts locaux à prévoir en 2015 >>

Montebourg repique à l'INSEAD

On peut lire depuis quelques jours qu'Arnaud Montebourg reprend ses études pour fonder une entreprise. Je dois dire que ça m'en bouche un coin. L'article du figaro nous en apprend un peu plus. Le cursus qu'il va suivre s'appelle Advanced Management Program et il a pour but, je cite, de Transform[ing] senior executives into great business leaders, en d'autres termes, transformer les cadres expérimentés en grand dirigeants d'entreprise. Déjà, de mon point de vue, on part assez mal.

En effet, notre bon Arnaud n'a rien d'un cadre expérimenté. Il a commencé sa carrière comme avocat à la Cour d'appel de Paris en 1990 puis il est élu député de Saône-et-Loire en 1997. A partir de là, son parcours ne s'éloignera plus guère du PS. Porte parole de Ségolène Royal pour l'élection présidentielle de 2007 (déjà, son jugement était vacillant), candidat aux primaires socialistes pour l'investiture à l'élection présidentielle de 2012 puis deux postes de ministre — Ministre du Redressement productif puis de l'Économie, du Redressement productif et du Numérique. Voilà son parcours. Merci à Wikipedia pour l'info.

Notez que dans tout ça il n'a jamais mis les pieds dans une entreprise. Il n'a donc rien d'un cadre. Alors un cadre expérimenté...

J’ai décidé de reprendre des cours parce que diriger une boîte est un vrai métier, je m’en suis rendu compte ces deux dernières années

En effet, diriger une boîte est un vrai métier. Mais je ne sais toujours pas comment il a pu s'en rendre compte pendant ses deux années au gouvernement. Probablement entre une déclaration tonitruante et un cocktail au ministère. Il a dû en discuter avec des chefs d'entreprise autour d'une coupe de champagne. Je ne vois rien d'autre. Une expérience de première main, donc.

Enfin, et tout à son crédit, après être passé au ministère des finances, il est en effet grand temps que le monsieur apprenne à balancer un budget et prendre des décisions réfléchies et concertées.

Mieux vaut tard que jamais.

Catégories : Politique