<< Et bien je voterai Fillon quand-même! | Page d'accueil

Personne ne veut de l'austérité. Mais on n'a pas le choix.

Certains candidats prônent un non-remboursement de la dette. Oui, je parle de Mélenchon.

Comment on en est arrivé là?

L'état Français dépense sans compter depuis 40 ans. Et il dépense n'importe comment. C'est une dérive apparemment difficile à contrer. Mais surtout, c'est pour ça qu'on en est là. Certains disent que cette dette est illégitime, mais cela n'a pas de sens. Ce sont nos élus auxquels on a conféré le droit d'emprunter en notre nom qui l'ont fait. Assumons nos responsabilités. Ce sont les nôtres. Après, faire évoluer le système me semble en effet nécessaire. Une approbation du peuple pour chaque emprunt me semble difficile à mettre en place mais je pense que c'est dans cette voie qu'il faut aller.

Le plan A de Mélenchon.

Par contre, la proposition de Jean-Luc, négocier avec Merkel et la BCE pour effacer la dette française est de la science fiction, je pense que vous serez d'accord. Et les comptes d'assurance vie en Euros, ils valent zéro d'un coup? C'est ça aussi la dette. Chypre et la Grèce n'y sont pas arrivés, on n'y arrivera pas non-plus pour une bonne raison: C'est juste demander à l'Europe de nous donner 2000 milliards d'Euros. C'est complètement con. Quelle bonne raison auraient-ils de faire ça surtout quand le programme affiché est clairement déficitaire par structure. Du coup on gomme la dette et on recommence instantanément à la creuser. Ça n'a pas de sens.

Le plan B de Mélenchon, inévitable.

Du coup, chouette, on sort de l'Europe. C'est ce qu'ils appellent le plan B. Mais en fait c'est le plan A tellement le plan A est stupide. Cool. Mais on doit encore 2000 milliard d'euros à nos créanciers et Mélenchon n'a toujours aucune envie de la rembourser. Du coup, on est revenu au point de départ. Mais maintenant on a plus de solutions: On dévalue, on imprime, on annule ou on fait de l'austérité.

Les options.

Qu'on dévalue ou qu'on imprime de la monnaie, le résultat est le même: La dette baisse significativement. Mais on se cogne une inflation à deux chiffres pendant des années! Du coup, tout le monde s'appauvrit. Au final, tout le monde paye. Surtout les pauvres.

Si on annule la dette, en gros, on ne paye pas, plus personne ne veut nous prêter et du coup il faut que l'état divise ses dépenses par deux puisque on ne peut prendre l'argent qu'à l'intérieur. C'est tous les dépendants de l'état qui trinquent car l'état n'a plus de quoi les payer. Les fonctionnaires, les retraités (les plus pauvres, les autres ont des caisses privées), les médecins, etc... On ne peut même pas se servir sur les actifs qui bossent dans le privé, car si on fait x2 sur toutes les taxes et impôts on est au dessus de 100% donc ça ne marche pas...

L'austérité permet au gouvernement de choisir qui trinque puisque c'est lui qui applique l'austérité. Rha dingue! C'est le plus intelligent des trois et c'est celui-là que nous demande de faire la BCE depuis toutes ces années et qu'on ne fait pas (ou alors de façon complètement crétine)!!!

Du coup...

Du coup la dette est un vrai problème, et on finira par la payer, quoi qu'il arrive. L'austérité est le seul moyen qui nous permet de choisir les modalités du remboursement (ie: qui paye, comment, etc). Les autres moyens auront des retombées économiques équivalentes mais elles seront subies (inflation par exemple) et on ne pourra pas choisir comment on va la payer.

C'est pour ça que l'Europe nous demande de l'austérité depuis tout ce temps. C'est le seul moyen de maîtriser le remboursement. Il serait temps de s'y mettre. Et si c'est fait intelligemment ça peut ne pas être très douloureux.

Du coup, je voterai Fillon.

Balises :
Catégories : Politique